JEAN-MARIE CAVADA

Député Européen
Président de Génération Citoyens

mardi

16

juin 2015

5

COMMENTAIRES

Vote du rapport de Julia Reda sur l’évaluation de la mise en œuvre de la directive InfoSoc : d’un rapport controversé à de belles promesses pour un droit d’auteur moderne

Écrit par , publié dans Affaires Juridiques, Presse et Médias

Mardi 16 juin 2015, Jean-Marie Cavada, Député européen, vice-président de la commission JURI, s’est félicité des résultats du vote du rapport Reda. L’ensemble des membres de la Commission JURI ont su en effet s’entendre autour d’intéressantes pistes de réflexion vers un droit d’auteur moderne, protecteur vis-à-vis de nos artistes et soucieux du devenir de la production culturelle européenne dans son ensemble.

Ainsi, certaines propositions visant à encourager la création des artistes tout en plaçant les consommateurs au centre des préoccupations ont pu être avancées. L’exploitation du potentiel numérique des bibliothèques et la recherche de solutions viables au géo-blocage injustifié ont ainsi trouvé leur place au cœur du débat parlementaire. De la même façon, Jean-Marie Cavada et ses collègues ont enjoint la Commission à réévaluer le rôle des intermédiaires dans la chaîne de valeur des industries culturelles en faveur des moteurs de la création culturelle européenne : les artistes eux-mêmes.

« Des sujets aussi cruciaux que l’accès à la culture européenne et la préservation de sa diversité méritaient une entente transpartisane réfléchie et nuancée : c’est cette entente qui nous a permis d’envisager des solutions équilibrées pour consolider le droit d’auteur à l’ère numérique et protéger nos artistes le mieux possible » soulignait au sortir des votes Jean-Marie Cavada, qui espère que la Commission soumettra des propositions à la fois ambitieuses et proportionnées aux besoins des créateurs et des consommateurs dans son projet de révision de la directive InfoSoc.

Prochaine étape désormais : le vote du rapport en session plénière en juillet prochain.

5 Commentaires

  1. Nicolas
  2. Karl Delandsheere
  3. Alex Badke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon opinion sur

De Rome à Vienne

Quand on veut faire de la politique avec sincérité, c’est mieux de dire la vérité. La dirigeante du Front National qui lance des formules à l’emporte pièce pour retourner l’opinion contre l’Europe, comme un cuisinier breton lance sa crêpe pour la retourner, a vu dans le scrutin italien du dimanche 4 décembre un soulèvement massif […]

Lire la suite...
X