JEAN-MARIE CAVADA

Député Européen
Président de Génération Citoyens

vendredi

15

juin 2018

0

COMMENTAIRES

Directive droit d’auteur : responsabilisation des plateformes et protection des utilisateurs

Écrit par , publié dans Affaires Juridiques, Europe

Jean-Marie Cavada était ravi d’être présent mardi 12 juin, au diner « Friends of Music » organisé par la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI) au Parlement européen de Strasbourg. Camille et Julie Berthollet, deux talentueuses musiciennes, se sont données en concert à cette occasion.

Jean-Marie Cavada a pris la parole pour souligner la nécessité de responsabiliser les plateformes actives dans le cadre de la directive droit d’auteur, afin d’éviter le risque de porter un préjudice très grave aux industries créatives européennes.

En effet, sans le partage de valeur et la rémunération des auteurs, interprètes et ayant droits vont porter un coup fatal à la culture européenne. Le plus grand perdant sera l’utilisateur, aujourd’hui instrumentalisé par ces plateformes, qui n’aura plus accès à des contenus de qualité.

Jean-Marie Cavada a rappelé que les plateformes actives sont devenues le principal portail d’accès gratuit en ligne de contenus ; il est donc nécessaire d’apporter une réponse appropriée qui permette de rétablir le partage de la valeur dans des conditions de concurrence loyale.

Les négociations sur la directive droit d’auteur ont fini lundi 11 juin après 9 mois de négociations acharnées, et le vote est prévu la semaine prochaine. Jean-Marie Cavada s’est félicité des situations de compromis trouvées, qui devraient permettre à la fois une responsabilisation des plateformes et une protection des utilisateurs tout en adaptant le droit d’auteur au numérique, dans le but de lui donner visibilité pour l’avenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon opinion sur

De Rome à Vienne

Quand on veut faire de la politique avec sincérité, c’est mieux de dire la vérité. La dirigeante du Front National qui lance des formules à l’emporte pièce pour retourner l’opinion contre l’Europe, comme un cuisinier breton lance sa crêpe pour la retourner, a vu dans le scrutin italien du dimanche 4 décembre un soulèvement massif […]

Lire la suite...
X